"Les migrations environnementales : un enjeu de solidarité internationale" Colloque 23 novembre 2019, Paris

Le changement climatique, les désastres environnementaux, les destructions liées aux industries polluantes ou extractives, accélèrent la dégradation des conditions de vie des populations les plus vulnérables, qui sont également celles des pays les moins responsables des émissions de gaz à effet de serre.

Les migrations environnementales doivent donc être abordées comme un enjeu de justice, migratoire et climatique. Le réseau Des Ponts Pas Des Murs, dont le FORIM fait partie, propose lors de ce colloque, des pistes pour une stratégie de solidarité internationale qui travaille à fédérer les mouvements sociaux autour de ces revendications :

 

"Les migrations environnementales : un enjeu de solidarité internationale"

samedi 23 novembre 2019

de 10h à 17h30

 Amphitéâtre Furet de l'EHESS,

105 Bouleverd Raspail, 75006 Paris 

 

Ce colloque, articulé autour de trois tables rondes donnera la parole à des représentant·e·s de communautés impacté·e·s (Bangladesh, Chili, Mali, etc.), des universitaires, des organisations engagées sur les droits des étranger·ère·s et la liberté de circulation et des organisations du mouvement climat.

 

Le Programme Génération Climat à l'honneur dans le nouveau webdoc de la plateforme Une Seule Planète

Le nouveau webdocumentaire "Migrations et climat : même combat ! ", sera présenté en avant-première le 23 novembre dans le cadre du colloque. Ce parcours numérique réalisé sur Une  Seule planète, est le fruit de la collaboration avec des jeunes issu.e.s des migrations et lauréat.e.s du programme Génération Climat, suite à une accéleration en journalisme citoyen, pour valoriser leur expérience personnelle, expertise citoyenne et engagement pour le climat. Disponible à partir du 23 novembre.

 

Les migrations environnementales pour les nul.le.s

Le réseau Des Ponts Pas Des Murs (DPPDM) rassemble une quinzaine d’organisations de défense des droits humains, d’associations de solidarité internationale, d’associations de migrant·e·s et de soutien aux exilé·e·s. Le réseau a mis en place une démarche de documentation collective sur les enjeux de migrations environnementales, synthétisée sous la forme du document « Les migrations environnementales pour les nul·le·s ». Le FORIM est membre du Réseau Des Ponts pas des Murs et contribue à la réflexion avec son expertise sur les aspects liés aux migrations, solidarité internationale, developpement et rôle des diasporas dans le double espace.