LES ACTIVITÉS DE LA DELEGATION

En ce dernier jour du Forum Social Mondial, les membres de la délégation ont participé à trois activités, de nombreux ateliers ayant été annulés.

Celles-ci portaient sur les thématiques suivantes : démocratie participative et développement local, restructuration de la dette ;  une marche venant conclure la semaine de travaux. Cette marche de clôture, qui a rassemblé bien moins de monde qu’à l’ouverture, est partie du quartier de l’horloge pour marquer la solidarité des mouvements sociaux présents avec le peuple palestinien.

A l’issue de cette mission, les membres de la délégation du FORIM vous livrent brièvement leurs  impressions : pour tou(te)s, d’agréables rencontres ont jalonné cette semaine. Au-delà de la thématique « migration », cela a été l’occasion d’aborder des sujets variés, tels que le coaching territorial, l’audit citoyen, l’accaparement des terres, le gaz de schiste ou encore les grands projets inutiles imposés. Les journées débutaient avec les ateliers au Campus El Manar, de 8h30 à 17h30. Elles se poursuivaient avec un debriefing, la préparation de la journée suivante et s’achevaient, tard dans la soirée, par la rédaction du journal quotidien.

Malgré ce programme bien chargé,  une superbe et chaleureuse ambiance a prévalu au sein de la délégation.

UN MOMENT FORT

Le Campus d’El Manar se vide peu à peu. Les derniers ateliers et assemblées se sont tenus ce matin. Tou(te)s sont resté(e)s mobilisé(e)s jusqu’à la fin. El Manar a été, pendant une semaine, le centre névralgique des réflexions et initiatives des sociétés civiles mondiales pour un monde meilleur.

C’est la fin du FSM 2015 mais les mobilisations continuent pour concrétiser ces idées. Les rencontres et convergences ont permis d’envisager de nouveaux champs d’action, une dimension accrue des initiatives et/ou d’identifier de nouveaux allié(e)s.

Pour le FORIM, cela touche plus particulièrement les thématiques suivantes : le Post 2015, la politique migratoire européenne et les droits des migrant(e)s, à travers la Déclaration pour un nouveau Traité international sur les migrations et la proposition d’une grève internationale des migrant(e)s. Là est le cœur du Forum Social Mondial. L’édition 2015 a été une belle réussite !

UNE RENCONTRE

Malek est professeure d’anglais et étudiante en Master Traduction. Elle fait partie des 240 bénévoles de différentes nationalités venu(e)s assurer l’interprétariat au FSM. Ils/Elles ont permis à des participant(e)s originaires des 4 coins du monde de se comprendre, d’échanger, de partager leurs réflexions et de se mobiliser ensemble. Pour ce dernier numéro du journal de la délégation, nous tenons également à rendre hommage à tou(te)s les volontaires qui nous ont accompagné(e)s et guidé(e)s pendant ce forum, avec le sourire et une bienveillance continue. Merci à vous tou(te)s !

ET DEMAIN…

Les derniers membres de la délégation du FORIM, présent(e)s à Tunis rentreront à Paris, Marseille Dakar ou Rabat. Demain, il s’agira pour eux/elles de restituer ce qu’ils/elles ont entendu et appris lors du FSM 2015. Il s’agira également, pour le FORIM, ses membres et partenaires, de soutenir les recommandations et initiatives issues de Tunis, afin qu’elles deviennent réalités. S’il est vrai qu’un « autre monde est possible », un autre monde est surtout inévitable.

*******************************************************

Rédacteurs/trices des journaux de la délégation FORIM au FSM 2015 (par ordre alphabétique) :

Tiguida CAMARA, Saïdou DIALLO, Hamédy DIARRA, Ass GOUMBALA, Popo KLAH,

Adeline MAZIER, Khady SAKHO NIANG