L’association Femmes Entrainde et Autonomie – FEA, membre de la Fédération Femmes et Contribution au Développement, membre du FORIM, organise, dans le cadre de la Journée Internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’exposition SEXposer : quand l’intime devient politique. L’exposition que l’on peut visiter au Pavillon des Canaux jusqu’au 22 décembre, présente un “récit photographique sur les droits sexuels et la vie affective des femmes migrantes”. Réalisée dans le cadre du projet PhotoVoice, mené avec plusieurs autres associations. 
Ce projet a pour objectif d’ouvrir “une fenêtre sur les droits et santé sexuels et reproductifs des migrantes et personnes issues de l’immigrations”.  

FEA est une association membre du réseau FECODEV. Cette plateforme d’associations rassemble “des femmes de la diaspora africaine qui apportent, tant la richesse de leur savoir-faire, la diversité de leur origines, que l’addition de leurs expériences, pour un monde plus solidaire et plus juste.” 

Le réseau est composé d’une quarantaine d’associations, qui oeuvrent dans le