Le FORIM et ses partenaires s’attaquent à dix idées reçues sur migrations et développement

Les petites phrases cachent parfois de grandes contre-vérités !

Souvent, des idées sont tellement répandues qu’on en oublie de les questionner; à tel point qu’elles finissent par justifier des comportements, des stratégies individuelles ou collectives et même certaines politiques. Il arrive ainsi que, de bonne ou de mauvaise foi, décideurs politiques, médias et/ou grand public se fassent les échos de préjugés et stéréotypes sur les migrations et les migrant(e)s.

Pourtant, que sait-on vraiment des 232 millions de femmes et hommes qui ont traversé les frontières à la recherche de savoir, d’interactions, de protection ou de meilleures opportunités pour eux/elles-mêmes et leurs familles ? Quelle est la relation entre les migrations internationales et le développement des territoires d’origine et d’accueil des migrant(e)s ? Connaissons-nous l’apport des migrant-e-s à l’enrichissement social, culturel et économique des sociétés ? Pensons-nous à leurs parcours, leurs motivations et leur volonté d’agir ici et là-bas ?

Dans un contexte de crispation politique et sociale croissante autour de ces questions, en l’absence de (re)connaissance de la relation entre migrations et développement, le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM), ICMC Europe et le groupe de travail Migration & Développement de CONCORD, ont décidé de s’attaquer aux dix mythes les plus répandus sur le sujet.

En s’appuyant sur le vécu et les expériences des migrant(e)s, les résultats de la recherche, des données, ainsi que des chiffres officiels, ils ont développé l’outil et la campagne de mobilisation citoyenne « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire dix idées reçues sur lien entre migrations et développement».

Reprise en Slovénie, en Italie, en Roumanie, en Belgique, en Finlande, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas, l’initiative a pour ambition d’apporter aux acteurs/trices de terrain des outils et éléments de réponse leur permettant, à leur échelle, de renforcer leur participation ainsi que d’animer le débat public et citoyen.

Lancée au niveau européen, la campagne se deroulera également en France, de novembre 2016 à mai 2017, par le biais d’actions aux niveaux national et local . Elle sera coordonnée par le FORIM et co-portée par un large panel d’acteurs/trices de la société civile, d’autorités locales, d’organisations internationales, des médias et tout autre acteur/trice prêt(e) à se mobiliser pour rendre la juste place à la migration et aux migrant-e-s au sein de la société française.

Tout un chacun peut se saisir de cette initiative et en devenir partenaire !


Téléchargez la boite à outils et organisez les actions de sensibilisation au sein de votre réseau : 

Lien pour téléchargement direct : http://bit.ly/2hgthaG 


Ils nous soutiennent : 


Agissons pour le vivre ensemble ! 

Découvrez le teaser officiel de la campagne : 


  » La migration n’est pas un problème… »

M. Roland BIACHE est le Délégué Général de Solidarité Laïque. Depuis 1956, Solidarité Laïque lutte contre les exclusions et améliore l’accès de toutes et tous à une éducation de qualité. Solidarité Laïque agit en France et dans plus de 20 pays. Aujourd’hui ce collectif d’organisations compte 50 membres qui sont des associations, coopératives, fondations, mutuelles et syndicats majoritairement liés à l’école publique, à l’éducation populaire et à l’économie sociale. Ensemble, elles souhaitent contribuer activement à faire respecter les droits fondamentaux de chacun, quelles que soient ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Solidarité Laique est le co-porteur et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

La Solidarité Laïque est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme Solidarité Laïque, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoir bien vivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

 

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


« La migration est une question essentielle pour l’humanité… »

 M. Dominique SOPO  est le  Président de  SOS RACISME. SOS Racisme agit pour résoudre les problèmes nés du racisme, en mettant en œuvre des actions concrètes sur le terrain et des campagnes nationales d’éducation et d’information sur les discriminations et la promotion de l’égalité des droits. Au quotidien, dans ses permanences juridiques SOS Racisme aide les personnes victimes de discriminations raciales. Chaque semaine, SOS Racisme forme des bénévoles et réalise des interventions dans les écoles pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations SOS RACISME est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme SOS RACISME, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoir bien vivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


«  Il est important de contrer certains discours populistes autour de la question des migrations … »

M. Sébastien BAILLEUL est Chef de projet de la  Semaine de Solidarité Internationale. Il coordonne l’ensemble des activités du projet. La SSI est le rendez-vous solidaire, national, grand public et de proximité visant à sensibiliser à la solidarité internationale. Dans ce cadre, chaque année depuis 17 ans, des milliers de bénévoles et de salarié-e-s organisent nombre de manifestations sur diverses thématiques, alliant réflexion, créativité et convivialité partout en France.  La SSI  est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme SSI, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoir bien vivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


La campagne « 10 mythes » aux Journées Européennes du Développement (JED) à Bruxelles

Du 15 au 16 juin 2016 le FORIM a participé aux Journées Européennes du Développement (JED) organisées à Bruxelles sur le thème des « Objectifs du Développement Durable en action : notre monde, notre dignité, notre futur ».

Pour le FORIM c’était l’occasion de présenter la campagne « La voix des migrant-e-s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement » dont l’objectif est de fournir, aux acteurs-trices de terrain (y compris les citoyen-ne-s eux/elles-mêmes), les outils et les informations leur permettant de mieux décrypter la relation Migrations-Développement et ainsi de participer et d’animer le débat citoyen.

Ces deux journées étaient riches en échanges et interactions avec le public venant de différents horizons. Les participant-e-s ont beaucoup apprécié la campagne 10 mythes, en soulignant l’importance de mener un débat ouvert sur les questions de migrations et développement, tout en associant la voix des migrant-e-s et des Diasporas.

En outre, le FORIM a participé à plusieurs ateliers dont l’atelier de présentation de la campagne 10 mythes, co-animé par le FORIM, ICMC Europe, Terre des hommes, réseau MADE et AFFORD.

Pour rappel les JED sont organisées par la Commission Européenne et regroupent chaque année, 5000 participant-e-s, issu-e-s de 140 pays et représentant 1200 organisations. Il s’agit du principal forum européen organisé sur la coopération internationale et le développement. Ce dernier a pour but donner aux acteurs/trices du développement à travers toute l’Europe un rendez-vous annuel afin qu’ils/elles échangent les idées et expériences qui puissent conduire à l’émergence de nouveaux partenariats et de solutions innovantes en réponse aux challenges mondiaux.

Revivez ces moments forts avec nous !

https://www.youtube.com/watch?v=PLKqRop1dIU


La campagne 10 mythes a réussi à mobiliser 6 228 euros sur Helloasso grace à votre soutien et nous vous en remercions ! 

Nous comptons sur vous pour soutenir cette initiative en  diffusant largement cet appel à vos ami-e-s, familles, membres, réseaux, adhèrent-e-s, sympathisant-e-s et entourage !

Grace à votre appui et support, nous allons pouvoir, ensemble avec d’autres acteurs/trices de la solidarité internationale, engager un débat citoyen et pluri-acteurs/trices en vue de briser les préjugés, les stéréotypes et les idées reçues sur les migrant-e-s que nous sommes.

Comme un seul  homme, nous devons porter haut le message visant à valoriser le lien entre migrations et développement et lutter, ainsi, contre les préjugés à l’égard des migrant-e-s.

A cet effet, le FORIM et ses partenaires, mèneront, tout au long de l’année 2016 et courant 2017, de nombreuses activités et initiatives au niveau national et local, à destination des acteurs/trices de terrain, ONG, organisations de la société civile, médias et le public large.

Plus nous seront nombreux/euses à agir, partager et faire avancer le débat pour casser les préjugés et entamer un dialogue positif sur nous et nos nombreuses contributions au développement des pays d’accueil et d’origine, plus nous serons en mesure de changer les regards et les perceptions négatives sur les migrations.

Ensemble, construisons une société pacifique et harmonieuse, favorable à l’épanouissement de tout un chacun, quelles que soient ses origines, son appartenance culturelle ou religieuse !

Découvrez l’outil  « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur lien entre migrations et développement ».


Lancement de la campagne de mobilisation citoyenne en France : 

Le FORIM et l’ensemble de ses partenaires ont lancé, le 10 novembre 2016, la campagne nationale de mobilisation citoyenne « La voix des migrant-e-s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement ».

Près de 20 organisations, dont les collectivités territoriales, les organisations de la société civile et les médias ont décidé de mobiliser leurs expériences et synergies afin de s’attaquer aux 10 idées reçues sur migrations et développement à travers une campagne nationale de mobilisation citoyenne dite « 10 mythes ».

Déclinée au niveau national et local, du novembre 2016 au mai 2017, cette campagne a pour vocation de sensibiliser, d’informer et ainsi de contribuer à la lutte contre les stéréotypes et préjuges sur les migrations et les migrant-e-s les plus répandus, en s’appuyant sur les résultats de la recherche, des données et chiffres officiels mais également sur le vécu et les expériences des migrant-e-s.

Le débat sur les migrations est devenu un débat très crispé et tendu, souvent purement idéologique, et complètement déconnecté de la réalité migratoire. Pour changer cette situation, les organisations co-porteuses et partenaires mèneront de nombreuses actions de sensibilisation, d’information et de plaidoyer en direction du public divers partout en France.

Revivez le lancement de la campagne avec nous : 


Emis