FORIM
Programme Coopération Régionale des politiques migratoires

Placé au coeur du dialogue international, la migration est un sujet d’importance pour tout pays, tout espace régional concerné par les mouvements de populations (départs, transits, arrivées et/ou retours). Pour mémoire, les migrations intracontinentales représentent 70% des mobilités internationales en Afrique subsaharienne. Les migrations comportent à la fois des risques qu’il faut prévenir et d’importants potentiels qu’il faut valoriser.

Fort de ce constat, les États, notamment africains, développent des politiques et des stratégies nationales migratoires fortes. La mesure de leurs performances mais également la capacité des pays à coordonner leurs actions de manière transnationale, sont aujourd’hui essentiels.

Les organisations de la société civile disposent, également, d’une expertise reconnue sur les thématiques migratoires. Une plus grande prise en compte de leur point de vue contribue à l’efficacité de politiques publiques plus respectueuses des droits humains ; conformément aux objectifs fi xés par l’Agenda 2030 pour une migration régulière, sûre et ordonnée.

S’appuyant sur une approche fondée sur le dialogue pluriacteurs, la co-construction et les priorités des pays partenaires, le projet CRPM vise à accompagner les institutions publiques et les organisations de la société civile africaines dans leur dialogue pour la gouvernance des politiques migratoires. Pour cela, il facilitera la construction d’outils pérennes de mesure d’impact des politiques publiques et des espaces facilitant ce dialogue.


Financé par l’Agence Française de Développement, le projet CRPM est mis en oeuvre par Expertise France et intervient auprès de sept pays d’Afrique du nord et subsaharienne (Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Maroc, Sénégal et Tunisie).

La Composante 2 du programme CRPM est mis en œuvre depuis le 1er septembre 2021 par le FORIM, en collaboration avec le Grdr et le collectif Loujna Tounkaranké. Sous le titre « Améliorer le dialogue entre OSC et pouvoirs publics pour des politiques migratoires justes et pertinentes en Afrique », le Programme vise à renforcer la société civile dans 7 pays d’Afrique (Tunisie, Maroc, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Guinée et Cameroun) sur les enjeux de politiques migratoires, en vue de créer des espaces de dialogue avec les autorités sur place et au niveau régional. Trois piliers vont structurer ce programme, qui durera jusqu’à juin 2023 :

  • Une phase de cartographies pour mieux connaître les acteurs travaillant sur ces
    thématiques et comprendre leurs
  • Une phase de renforcement de capacités sur leurs thématiques prioritaires
  • Une phase de dialogue avec les autorités

Tout au long du programme, des activités régionales seront organisées pour favoriser
l’échange de pratiques entre les OSC (formation, ateliers). Les OSC participeront également aux 4 rencontres de la Composante 1 du programme, qui regroupe les gouvernements des mêmes Etats et vise à les renforcer dans le développement d’indicateurs de suivi.

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram