FORIM

Le Conseil des Béninois de France (CBF) a organisé le 21 décembre 2022 une série d’évènements au Bénin destinés à consolider les liens entre les diasporas béninoises et leur pays d’origine afin qu’elles puissent « se retrouver (…) et repartir en sachant d’où elles viennent », selon le Président du CBF.

Parmi les principaux temps forts de cette mission, l’organisation d’un séminaire le 29 décembre sur « les apports des diasporas béninoises au développement du Bénin 25 ans après la Conférence nationale des Béninois de l’extérieur », qui a rassemblé 170 personnes. La première partie du séminaire a été dédiée à l’historique des diasporas béninoises et à leurs actions. La seconde a été consacrée à la présentation du Programme d’appui aux projets des organisations de solidarité internationale issues de l’immigration (PRA/OSIM) et à des interventions d’associations béninoises locales partenaires qui ont porté les projets et ont partagé leurs difficultés, leurs approches et bonnes pratiques, etc. Afin de capitaliser la teneur de ces échanges, un rapport sera prochainement publié dans le but d’aider les diasporas à mieux accompagner des projets de développement au Bénin et dans d’autres pays.

Une série de rencontres institutionnelles a également eu lieu : avec le Ministre de la Santé, afin d’évoquer les questions liées à l’implication de la diaspora qualifiée dans le domaine médical, et avec le Ministre des Affaires étrangères, avec lequel le CBF s’est entendu pour mettre à jour la convention de partenariat précédemment signée lors de la Rencontre internationale Sud de 2012. Le CBF a aussi rencontré le Ministre du Cadre de la Vie et du Développement durable pour faire le point avec Gbobètô sur le mésoprojet PRA/OSIM qui prend place à Porto-Novo depuis octobre 2021 – le principal partenaire du mésoprojet étant la Société de gestion des déchets et de salubrité du Grand Nokoué, qui est sous la responsabilité directe du Ministère.

Le CBF a également poursuivi ses activités de plaidoyer auprès des institutions locales, notamment en rencontrant les maires de deux villes béninoises, Ouidah (la capitale touristique), et Porto Novo (la capitale administrative). Au cours de ces rencontres, la décision a été prise de mettre en place des conventions entre les deux villes et le CBF pour accompagner plus facilement les associations diasporiques porteuses de projets de co-développement. Des points focaux ont été désignés au sein du CBF afin d’assurer la mise en place et le suivi de ces conventions.

Les activités de dialogue institutionnel ont culminé avec la rencontre du CBF avec le Chef de l’État béninois, Patrice Talon. Au cours d’un échange d’environ trois heures, le CBF a fait part au chef de l’État des principales préoccupations des diasporas béninoises et lui a transmis un document de plaidoyer issu des recommandations émises lors du forum national de la diaspora organisé en 2013 à Cotonou et qui ont été amendées par le CBF, qui les a réajustées avec les nouvelles préoccupations des diasporas béninoises. Enfin, 14 projets de la diaspora béninoise de France intervenant dans les domaines-clés du co-développement ont fait l’objet de visites par le CBF, qui a sillonné les routes du Bénin pour visiter les porteur.se.s de projets sur le terrain. Ces projets sont accompagnés par le CBF et financés dans le cadre du PRA/OSIM, qui est piloté par le FORIM. Le mésoprojet PRA/OSIM mis en place à Porto-Novo dans le domaine de la gestion des déchets et de la valorisation des matières recyclables a fait l’objet d’une visite et d’une évaluation spécifiques à mi-parcours de son achèvement.

Le chef de l’État béninois avec 12 membres du CBF

Avec Patrice Talon, Président de la République du Bénin

Visite de projet à Djakotomey

Visite d’un projet PRA/OSIM lauréat en 2022 et qui doit débuter en 2023

Visite du mésoprojet PRA/OSIM à Porto-Novo

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram