FORIM

Le FORIM recrute ! Vous souhaitez travailler dans une association de solidarité internationale reconnue composée d’organisations militantes et bénévoles ; vous voulez vous engager au service de l’action des diasporas ici et là-bas et pour le droit des migrant.e.s ; nous recherchons un.e chargé.e de mission engagé.e et motivé.e pour développer notre stratégie jeunesse et animer nos dispositifs de soutien financier !

Si l'offre vous intéresse, veuillez nous contacter selon les modalités spécifiées ci-dessous et ce avant le 24 février 2023. Les entretiens se feront dès le début de la période de validité en fonction des candidatures.

A PROPOS DU FORIM

Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (FORIM), réseau des diasporas solidaires, est une plateforme nationale composée de 40 fédérations et collectifs d’Organisations de Solidarité Internationale Issues de l’Immigration (OSIM) représentant près de 25 pays et rassemblant près de 1 000 associations des migrant.e.s issu.e.s des pays de l’Afrique subsaharienne, du Maghreb, de l’Océan indien et du Sud Est asiatique.

Les missions du FORIM sont notamment les suivantes : Faciliter et financer l’action des diasporas ici et là-bas / Accompagner la structuration et renforcer les diasporas / Influencer et dialoguer autour des politiques migratoires et de solidarité internationale / Valoriser et communiquer sur l’engagement des diasporas et l’apport positif des migrations.

Le FORIM témoigne de la volonté de ses membres de s'associer à toutes les composantes de la société civile française, afin de favoriser l'intégration des populations issues des migrations internationales, de renforcer les échanges entre la France et les pays d'origine et de contribuer au développement de leur région d'origine.

Les activités du FORIM sont principalement structurées autour de quatre programmes pluriannuels qui se chevauchent et se complètent :

MISSIONS :

Le FORIM recherche un(e) chargé(e) de mission pour intégrer son équipe de permanent(e)s salarié(e)s (12 personnes). Ses missions répondent aux deux objectifs suivants :

Il.elle travaillera sous la responsabilité d’un.e coordinateur de programme  et en lien étroit avec les équipes opérationnelles.

Il.elle aura pour principales missions  de :

Sur les aspects jeunesse :

  1. Développement et animation de la stratégie jeunesse et du dialogue intergénérationnel du FORIM en appui aux membres du FORIM et de sa commission Jeunesse
  2. Coordination des activités du Programme « Génération Climat » co-piloté par le FORIM, la FNH et France Volontaires
  3. Représentation du FORIM au sein d’espaces de concertation externes sur les questions jeunesse (Commission jeunesse de Coordination Sud, etc.)
  4. Suivi du projet « Place aux jeunes » dont le FORIM est membre du consortium
  5. Animation du dispositif JSIVVVSI pour le parrainage et le suivi des actions d’associations de jeunes s’engageant dans des chantiers internationaux
  6. Prospection et renforcement des partenariats sur la thématique jeunesse

Sur l’animation des dispositifs de soutien financier des actions des membres :

  1. Assurer la promotion des dispositifs auprès des membres du FORIM
  2. Accompagner le dépôt et l’instruction des demandes des membres du FORIM
  3. Assurer le conventionnement et le suivi des activités soutenues

Par ailleurs, le.la chargé.e de mission sera amené.e à contribuer au fonctionnement quotidien et à la gestion courante de l’association (en partage avec les autres chargé(e)s de mission). Pour cela, il.elle sera mobilisé.e ponctuellement par exemple sur les missions suivantes :

  1. Appui à la rédaction de demandes de financement et à la rédaction des comptes rendus techniques et financiers, en lien avec les missions.
  2. Participation à l’organisation des activités collectives et de vie associative du FORIM
  3. Accueil, information et orientation du public, des membres et des partenaires.

PROFIL RECHERCHÉ :

CONDITIONS :

Télécharger l'offre d'emploi en format PDF

Le FORIM a été à la rencontre de France Volontaire, la plateforme française du volontariat international d’échange et de solidarité. Jusqu’alors association et tout récemment transformé en Groupement d’intérêt public (GIP), elle réunit l’Etat, des collectivités territoriales et des associations autour d’une mission d’intérêt général : le développement et la promotion du volontariat international d’échange et de solidarité.

Les échanges ont permis notamment de partager l’importance du sujet de la mobilité notamment des jeunes générations dans le double-espace pour renforcer le bien-vivre ensemble et l’esprit de solidarité internationale. Les deux organisations ont manifesté leur volonté de formaliser leur collaboration à travers une future convention et de la renforcer via la réalisation d’actions concrètes qui pourraient se mettre en place dès le premier trimestre 2023. Ces actions devront s’inscrire dans la stratégie jeunesse du FORIM en cours de redéfinition.  

L'événement "Croyez-en vous" a été organisé par l'association Nostalgia Di Cabo Verde, membre de la Fédération des Associations Capverdiennes de France - FACF et du FORIM, afin de récompenser et de valoriser les jeunes diplômé.e.s des quartiers de Saint Denis. 

Après une 1ère édition à succès en 2021, cette 2ème avait comme volonté d'encourager la dynamique de la communauté capverdienne à Saint Denis, notamment via la cérémonie de remise de diplôme de différents profils (Bac à Bac+8) en gage de reconnaissance et valorisation de leur parcours souvent victime de préjugés. 

Ce "Weekend de l’insertion professionnelle" des capverdien(ne)s de France, a été l'occasion d'acquérir de nouvelles compétences dans la gestion de projet, et une réelle opportunité de créer des passerelles pour la jeunesse vers des différentes aspirations socio-professionnelles et parcours métiers via différents intervenants.

Le FORIM, en tant que réseau des diasporas solidaires, a pu participer au co-financement de l'événement dans le cadre du "coup de pouce", un dispositif d'appui financier réservé à ses membres pour soutenir leurs activités de valorisation de la diaspora en France.

Les mobilisations nationales et internationales récentes de la jeunesse mettent en lumière un phénomène déjà engagé depuis plusieurs années : les jeunes souhaitent devenir les acteurs d'une société plus solidaire et plus écologique. Les jeunes appellent massivement à une transition écologique et solidaire de notre société et le programme Génération Climat a pour vocation d'apporter des opportunités pour qu’ils en deviennent à la fois acteurs mais aussi les principaux ambassadeurs.

Le Programme Génération Climat (PGC) coordonné par la Fondation pour la Nature et pour l'Homme (FNH) et le FORIM a pour objectif d'amener des jeunes de 16 à 35 ans à devenir acteurs de la lutte contre les changements climatiques, en France et à l’international, en leur proposant une palette d’activités différentes pour les faire cheminer jusqu’à ce qu’ils passent à l’action. En suivant des parcours d’engagement qui les amènent à comprendre, rencontrer, agir puis faire connaître, le PGC vise à permettre à plusieurs milliers de jeunes de se saisir des enjeux climatiques et d'en faire un axe central de leur engagement citoyen. L’impact recherché est que les enjeux climatiques et de la transition écologique et solidaire deviennent les principales causes d’engagement citoyen chez les moins de 35 ans, qu’ils soient engagés dans des synergies territoriales multi-acteurs et qu’ils contribuent à créer de la résonance autour de ces enjeux.

Une première phase pilote du programme a été mise en œuvre de juillet 2016 à juin 2019 et a contribué à l’engagement de plus de 3800 jeunes dont 300 d’entre eux ont été à l’initiative de projets de lutte contre les changements climatiques en France et à l’international. Cette dynamique massive aura touché plus de 35 000 personnes et aura été diffusée auprès de presque 200 000 personnes.

Ses objectifs spécifiques sont de:

1. Susciter et animer des dynamiques territoriales pour accompagner des parcours d’engagement de jeunes aux profils socio-éducatifs différents.

2. Soutenir 180 initiatives individuelles et collectives portées par des jeunes en faveur de la transition écologique et solidaire en France et à l’international, du premier engagement jusqu’au projet d’ampleur.

3. Faire reconnaître l’expertise citoyenne des jeunes et les positionner comme acteurs de dialogue et de plaidoyer pour la transition écologique et solidaire.

4. Inscrire durablement le programme “Génération Climat” comme une campagne de référence de mobilisation des jeunes capable de fédérer une pluralité d’acteurs.

Avec Génération Climat, le FORIM et la FNH suivent et accompagnent depuis 2016 des jeunes qui veulent s'engager dans la lutte contre le changement climatique. 

Pour ce dernier appel à projets en 2022, le jury du programme a primé 28 projets de jeunes de 15 à 35 ans dans le domaine de l'agroécologie, de la gestion des déchets ou de la sensibilisation à l'environnement, et des prix entre 2 000 et 10 000 euros.

Les jeunes veulent jouer un rôle primordial dans l’action contre le changement climatique. C’est leur avenir qui est en jeu. C’est ce qu’ont très bien compris ces jeunes, qui ont choisi de s’engager en intégrant le programme Génération Climat. En six ans, ce sont plus de 1 120 jeunes qui ont mis en place des initiatives sur le terrain, grâce au dispositif d’accompagnement et de soutien du programme.


En savoir plus sur les projets

Le FORIM et ses partenaires s’attaquent à dix idées reçues sur migrations et développement

Les petites phrases cachent parfois de grandes contre-vérités !

Souvent, des idées sont tellement répandues qu’on en oublie de les questionner; à tel point qu’elles finissent par justifier des comportements, des stratégies individuelles ou collectives et même certaines politiques. Il arrive ainsi que, de bonne ou de mauvaise foi, décideurs politiques, médias et/ou grand public se fassent les échos de préjugés et stéréotypes sur les migrations et les migrant(e)s.

Pourtant, que sait-on vraiment des 232 millions de femmes et hommes qui ont traversé les frontières à la recherche de savoir, d’interactions, de protection ou de meilleures opportunités pour eux/elles-mêmes et leurs familles ? Quelle est la relation entre les migrations internationales et le développement des territoires d’origine et d’accueil des migrant(e)s ? Connaissons-nous l’apport des migrant-e-s à l’enrichissement social, culturel et économique des sociétés ? Pensons-nous à leurs parcours, leurs motivations et leur volonté d’agir ici et là-bas ?

Dans un contexte de crispation politique et sociale croissante autour de ces questions, en l’absence de (re)connaissance de la relation entre migrations et développement, le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM), ICMC Europe et le groupe de travail Migration & Développement de CONCORD, ont décidé de s’attaquer aux dix mythes les plus répandus sur le sujet.

En s’appuyant sur le vécu et les expériences des migrant(e)s, les résultats de la recherche, des données, ainsi que des chiffres officiels, ils ont développé l’outil et la campagne de mobilisation citoyenne « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire dix idées reçues sur lien entre migrations et développement».

Reprise en Slovénie, en Italie, en Roumanie, en Belgique, en Finlande, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas, l’initiative a pour ambition d’apporter aux acteurs/trices de terrain des outils et éléments de réponse leur permettant, à leur échelle, de renforcer leur participation ainsi que d’animer le débat public et citoyen.

Lancée au niveau européen, la campagne se deroulera également en France, de novembre 2016 à mai 2017, par le biais d’actions aux niveaux national et local . Elle sera coordonnée par le FORIM et co-portée par un large panel d’acteurs/trices de la société civile, d’autorités locales, d’organisations internationales, des médias et tout autre acteur/trice prêt(e) à se mobiliser pour rendre la juste place à la migration et aux migrant-e-s au sein de la société française.

Tout un chacun peut se saisir de cette initiative et en devenir partenaire !


Téléchargez la boite à outils et organisez les actions de sensibilisation au sein de votre réseau : 

Lien pour téléchargement direct : http://bit.ly/2hgthaG 


Ils nous soutiennent : 


Agissons pour le vivre ensemble ! 

Découvrez le teaser officiel de la campagne : 


 ” La migration n’est pas un problème…”

M. Roland BIACHEest le Délégué Général de Solidarité Laïque. Depuis 1956, Solidarité Laïque lutte contre les exclusions et améliore l’accès de toutes et tous à une éducation de qualité. Solidarité Laïque agit en France et dans plus de 20 pays. Aujourd’hui ce collectif d’organisations compte 50 membres qui sont des associations, coopératives, fondations, mutuelles et syndicats majoritairement liés à l’école publique, à l’éducation populaire et à l’économie sociale. Ensemble, elles souhaitent contribuer activement à faire respecter les droits fondamentaux de chacun, quelles que soient ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Solidarité Laique est le co-porteur et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

La Solidarité Laïque est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme Solidarité Laïque, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoirbienvivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

 

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


« La migration est une question essentielle pour l’humanité… »

 M. Dominique SOPO  est le  Président de  SOS RACISME. SOS Racisme agit pour résoudre les problèmes nés du racisme, en mettant en œuvre des actions concrètes sur le terrain et des campagnes nationales d’éducation et d’information sur les discriminations et la promotion de l’égalité des droits. Au quotidien, dans ses permanences juridiques SOS Racisme aide les personnes victimes de discriminations raciales. Chaque semaine, SOS Racisme forme des bénévoles et réalise des interventions dans les écoles pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations SOS RACISME est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme SOS RACISME, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoir bien vivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


«  Il est important de contrer certains discours populistes autour de la question des migrations … »

M. Sébastien BAILLEUL est Chef de projet de la  Semaine de Solidarité Internationale. Il coordonne l’ensemble des activités du projet. La SSI est le rendez-vous solidaire, national, grand public et de proximité visant à sensibiliser à la solidarité internationale. Dans ce cadre, chaque année depuis 17 ans, des milliers de bénévoles et de salarié-e-s organisent nombre de manifestations sur diverses thématiques, alliant réflexion, créativité et convivialité partout en France.  La SSI  est Co-porteuse et soutient la campagne nationale de mobilisation citoyenne.

Si comme SSI, vous considérez que la migration est une question fondamentale à l’échelle internationale et que les préjugés sur les migrations et développement doivent être brisés pour pouvoir bien vivre ensemble, rejoignez-nous et soutenez notre campagne !

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !


La campagne « 10 mythes » aux Journées Européennes du Développement (JED) à Bruxelles

Du 15 au 16 juin 2016 le FORIM a participé aux Journées Européennes du Développement (JED) organisées à Bruxelles sur le thème des “Objectifs du Développement Durable en action : notre monde, notre dignité, notre futur”.

Pour le FORIM c’était l’occasion de présenter la campagne « La voix des migrant-e-s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement » dont l’objectif est de fournir, aux acteurs-trices de terrain (y compris les citoyen-ne-s eux/elles-mêmes), les outils et les informations leur permettant de mieux décrypter la relation Migrations-Développement et ainsi de participer et d’animer le débat citoyen.

Ces deux journées étaient riches en échanges et interactions avec le public venant de différents horizons. Les participant-e-s ont beaucoup apprécié la campagne 10 mythes, en soulignant l’importance de mener un débat ouvert sur les questions de migrations et développement, tout en associant la voix des migrant-e-s et des Diasporas.

En outre, le FORIM a participé à plusieurs ateliers dont l’atelier de présentation de la campagne 10 mythes, co-animé par le FORIM, ICMC Europe, Terre des hommes, réseau MADE et AFFORD.

Pour rappel les JED sont organisées par la Commission Européenne et regroupent chaque année, 5000 participant-e-s, issu-e-s de 140 pays et représentant 1200 organisations. Il s’agit du principal forum européen organisé sur la coopération internationale et le développement. Ce dernier a pour but donner aux acteurs/trices du développement à travers toute l’Europe un rendez-vous annuel afin qu’ils/elles échangent les idées et expériences qui puissent conduire à l’émergence de nouveaux partenariats et de solutions innovantes en réponse aux challenges mondiaux.

Revivez ces moments forts avec nous !


La campagne 10 mythes a réussi à mobiliser 6 228 euros sur Helloasso grace à votre soutien et nous vous en remercions ! 

Nous comptons sur vous pour soutenir cette initiative en  diffusant largement cet appel à vos ami-e-s, familles, membres, réseaux, adhèrent-e-s, sympathisant-e-s et entourage !

Grace à votre appui et support, nous allons pouvoir, ensemble avec d’autres acteurs/trices de la solidarité internationale, engager un débat citoyen et pluri-acteurs/trices en vue de briser les préjugés, les stéréotypes et les idées reçues sur les migrant-e-s que nous sommes.

Comme un seul  homme, nous devons porter haut le message visant à valoriser le lien entre migrations et développement et lutter, ainsi, contre les préjugés à l’égard des migrant-e-s.

A cet effet, le FORIM et ses partenaires, mèneront, tout au long de l’année 2016 et courant 2017, de nombreuses activités et initiatives au niveau national et local, à destination des acteurs/trices de terrain, ONG, organisations de la société civile, médias et le public large.

Plus nous seront nombreux/euses à agir, partager et faire avancer le débat pour casser les préjugés et entamer un dialogue positif sur nous et nos nombreuses contributions au développement des pays d’accueil et d’origine, plus nous serons en mesure de changer les regards et les perceptions négatives sur les migrations.

Ensemble, construisons une société pacifique et harmonieuse, favorable à l’épanouissement de tout un chacun, quelles que soient ses origines, son appartenance culturelle ou religieuse !

Découvrez l’outil  « La voix des migrant(e)s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur lien entre migrations et développement ».


Lancement de la campagne de mobilisation citoyenne en France : 

Le FORIM et l’ensemble de ses partenaires ont lancé, le 10 novembre 2016, la campagne nationale de mobilisation citoyenne « La voix des migrant-e-s et des diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement ».

Près de 20 organisations, dont les collectivités territoriales, les organisations de la société civile et les médias ont décidé de mobiliser leurs expériences et synergies afin de s’attaquer aux 10 idées reçues sur migrations et développement à travers une campagne nationale de mobilisation citoyenne dite « 10 mythes ».

Déclinée au niveau national et local, du novembre 2016 au mai 2017, cette campagne a pour vocation de sensibiliser, d’informer et ainsi de contribuer à la lutte contre les stéréotypes et préjuges sur les migrations et les migrant-e-s les plus répandus, en s’appuyant sur les résultats de la recherche, des données et chiffres officiels mais également sur le vécu et les expériences des migrant-e-s.

Le débat sur les migrations est devenu un débat très crispé et tendu, souvent purement idéologique, et complètement déconnecté de la réalité migratoire. Pour changer cette situation, les organisations co-porteuses et partenaires mèneront de nombreuses actions de sensibilisation, d’information et de plaidoyer en direction du public divers partout en France.

Revivez le lancement de la campagne avec nous : 


Emissions pédagogiques de décryptage des 10 mythes : 

Dans le cadre de la campagne nationale de mobilisation citoyenne  « La voix des migrant.e.s et des Diasporas : déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement » lancée par le FORIM en novembre 2016, un cycle de 10 émissions de radio pédagogiques a été programmé afin de décrypter les mythes, un à un, tout en laissant la parole aux acteurs/trices porteurs/euses de la campagne.

Depuis les studios ou par téléphone, ils/elles s’expriment sur les ondes de Sun Radio, Neptune FM ou encore Africa n°1 pour déconstruire les mythes liés aux migrations et développement.

Pour écouter les émissions :

            Emission d’introduction :

            Intervenant.e.s : Thierno CAMARA, Président du FORIM et Mme Khady Sakho Niang, ancienne Présidente du FORIM

Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1625

Sun Radio : http://www.lesonunique.com/content/m-comme-migrations-7

Mythe Nr 1 : Le développement amène à moins de migrations internationales car ce sont les plus pauvres qui migrent 

Intervenant: M. Ibrahima Sory Diallo, administrateur du FORIM et membre de l’AJGF

Temoin : M.Sardouk, Fédération des Associations des Marocains de France

Radio Africa N1 : http://www.africa1.com/spip.php?article73064

Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1656

Sun Radio : http://www.lesonunique.com/content/m-comme-migrations-9

Mythe Nr 2 : On peut réduire la migration irrégulière vers l’Europe grâce à l’aide et à la coopération au développement

Intervenant : M. Gus Massiah, ancien Président du CRID (Centre de recherche et de l’information poru le développement) 

Temoin : M. Moussa Dramé, administrateur du FORIM et membre du Réseau des Associations Mauritaniennes en Europe

Radio Africa N1 : http://www.africa1.com/spip.php?article73442

Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1716

Sun Radio : http://www.lesonunique.com/content/m-comme-migrations-12-0

Mythe Nr 3 : La majorité des migrations se font des pays en développement vers les pays développés. Des pays pauvres vers les pays riches

Intervenant : M. Sébastien Bailleul, chef de projet de la « Semaine de la Solidarité Internationale »

Temoin : Mme Georgina Attah

Radio Africa N1 : http://www.africa1.com/spip.php?article73823

Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1741

Mythe Nr 4 : La migration nuit au développement des pays d’origine

Intervenant.e.s : M. Olivier Le Masson, Coordinateur des Programmes, chargé des programmes, des partenariats Afrique et Europe de GRDR, M. Ibrahim Niang et Ibrahim Saar de GRDR

Temoin : M. IM Sarouen, Président de CKN (Centre de formation géré par la Diaspora Cambodgienne en France)

Radio Africa N1 : http://www.africa1.com/spip.php?article74332

Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1792

Mythe Nr 5 : Les migrations bénéficient aux individus qui migrent et non aux communautés et pays d’origine

Intervenant : M.Youssef Haji, chargé de mission groupe de travail Cultures, Education, Identités du Conseil de la Communauté Marocaine à l’étranger (CCME) et M. Sacko, Président de la Coordination des Associations de Développement des Cercles de la région de Kayes en France.

Temoin : Mme Raina Oyono, présidente de l’association “Lamouka”

Radio Africa N1 :  http://www.africa1.com/spip.php?article74712

Radio Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1895 

Mythe N 6 : Les pays d’accueil ne bénéficient pas de la migration

Intervenant.e.s : M. Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et M. Emmanuel Constant, Vice-Président en charge de l’éducation du Conseil départemental de Seine Saint – Denis.

Temoin : M. Jacques Ould Aoudia, président de l’association « Migrations et Développement »

Radio Africa N1 : http://www.africa1.com/spip.php?article75358

Radio Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1849

Sun Radio : http://www.lesonunique.com/content/m-comme-migrations-n-18-mythe-6-du-forim

Mythe N 7 : Dans une économie mondiale compétitive, l’Europe ne devrait accepter que migrant.e.s hautement qualifié.e.s. 

Intervenant.e.s : M. Frédéric Sève, en charge des questions de migration, de lutte contre le racisme, contre les discriminations, contre le populisme et les relations avec les partis politiques eu sein du syndicat CFDT.

Temoin : Mme Aminata Kane

Radio Africa N1: http://www.africa1.com/spip.php?article75758

Radio Neptune FM:  http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1950

Mythe N 8 : L’arrivée de migrant.e.s affaiblit l’identité ainsi que les valeurs européennes et aboutira à un clash des cultures.

Intervenant.e.s : M. Dominique SOPO, président de SOS Racisme et M. Soulé NGAIDE, responsable du Pôle Juridique à SOS Racisme.

Temoin: M. BARRY Abdoulaye

Radio Africa N1: http://www.africa1.com/spip.php?article75885 

Radio Neptune FM:  http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-1999

Mythe N 9 : L’Union Européenne est confrontée à une invasion d’immigrant.e.s en raison de sa politique généreuse d’admission et d’accueil.

Intervenant.e.s : Mme Solenne Boiziau, chargée de vie associative au mouvement UTOPIA et Hamze Ghalebi, Président de l’Association SINGA. 

Radio Africa N1: http://www.africa1.com/spip.php?article76409

Radio Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-2060 

Mythe N 10 : L’Europe ne peut plus accepter de migrant.e.s

Intervenant.e.s : Mme Cathy Le GOFF, présidente de l’association « Etudiants et développement » et M. Etienne Garel, administrateur de l’association belge Svi Asbl – Service Volontaire International 

Radio Africa N1: http://www.africa1.com/spip.php?article76975

Radio Neptune FM : http://www.neptunefm.com/podcasts/m-comme-migration-2125

The English version of the paper is available HERE

Rejoignez-nous !

#Passezlemessage !

#EnsemblecassonsLesPréjugés !

Pour suivre la campagne sur les réseaux sociaux :

Facebook : @FORIM

Twitter : @FORIM_MD

Téléchargez les fiches “10 mythes”

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram