FORIM

Promouvoir la contribution de la diaspora au développement du Burkina Faso

17 novembre
La feuille de route suivante a été élaborée au cours de la durée du programme MADE – Afrique de l’Ouest (2017-2020), qui vise à renforcer la contribution des migrations au développement de la zone CEDEAO à travers son pilier pour maximiser l’apport des diasporas au développement local et à la création d’emplois, dont le Burkina Faso a été un des pays-cibles. A travers différentes activités (étude, ateliers-pays, séminaires régionaux), le FORIM et son membre de la diaspora Burkinabè, l’Union des Associations Burkinabè de France (UABF) ont déployé une méthodologie reposant sur une approche multi-acteurs de le relation migration et développement, dans laquelle les parties prenantes (OSIM burkinabè en France, Italie, Côte d’Ivoire, ministères, associations locales, experts, etc.) ont pu échanger concrètement sur leurs besoins, leurs pratiques, les obstacles rencontrées et les solutions envisagées. Le FORIM a appuyé et animé la démarche, dont les acteurs se sont saisis tout au long du programme. Surtout, cette feuille de route reprend principalement le travail du comité de suivi, formé à la suite du premier atelier organise à Ouagadougou en juillet 2018. Ce comité, compose d’experts, d’associations locales et d’organisations de la diaspora, fut en charge d’approfondir les propositions des participants et de les transmettre formellement au nouveau Ministère de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur, en janvier 2019.
Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram