FORIM

Le FORIM s'envole en République du Congo

Suivez les dernières actualités de la mission terrain


Consulter le site

Le FORIM, fort d’un réseau de diasporas solidaires engagées en France et dans leurs pays d’origine, organise des visites de projets de développement local financés dans le cadre de son programme d’appui aux organisations de solidarité internationale issues de l’Immigration [PRA/OSIM]. Sa délégation s’envole pour une visite terrain en République du Congo (Brazzaville) du 06 Février au 19 Février 2022. Un pays de 4,5 millions d’habitants répartis 342 000 km2.

En grande partie recouverte de forêt tropicale, la République du Congo dispose d’une des plus vastes zones de tourbières tropicales. Le secteur pétrolier représente plus de la moitié du PIB et plus de 80 % des exportations du pays, en faisant l’un des 10 plus gros producteurs d’Afrique. [1] Si le pays est souvent considéré comme plus stable que ses voisins, celui-ci a dû faire face à des tensions politiques endémiques, des catastrophes naturelles et des inégalités structurelles dont les conséquences ont affecté les populations dans différentes régions du pays (guerre civile de 1997 à 2000, insécurité dans le département du Pool en avril 2016, crise économique depuis 2017, inondations en 2019 dans les départements de la Likouala, de la Cuvette, de la Sangha et des Plateaux…). C’est pourquoi différentes initiatives sont portées par la diaspora congolaise de France, en réponse et en soutien du développement du pays.

[1] https://www.banquemondiale.org/fr/country/congo/overview#2

Le PRA/OSIM : un tremplin au service de la diaspora congolaise :

Depuis la création du dispositif en 2003, le FORIM a cofinancé, jusqu’en 2020, 21 projets de co-développement, équivalant à 283 500 € d’aides financières distribuées à 18 associations.

Ces projets sont déployés dans différents secteurs prioritaires du pays identifiés dans la stratégie de mobilisation des compétences de la diaspora congolaise appuyée par l’OIM (organisation internationale des migrations). Cette stratégie le gouvernement de la République du Congo à mobiliser sa diaspora pour contribuer au développement du pays dans le cadre du programme « MIDA – Migration for Development in Africa ».[1]

Cette initiative traduit une résolution forte de la diaspora de se mobiliser pour faire face aux défis de carence dans des secteurs prioritaires tels que la santé, l’agriculture ou encore l’enseignement supérieur. [1]Dans ce sens, le dispositif PRA/OSIM est un atout majeur pour la diaspora congolaise dans le soutien aux dynamiques de développement. En étroite collaboration avec les associations sur le terrain, la diaspora est en mesure d’apporter des réponses concrètes aux préoccupations des populations, de contribuer au développement socio-économique, de promouvoir l’égalité des genres, et aussi, de protéger l’environnement et la biodiversité du pays.

Le FORIM, en tant que fédérateur d’associations de la diaspora et via ses membres, la CAPCOS (coordination d’appui aux projets de solidarité internationale pour le Congo) et le COSIM Bretagne, a répondu à l’appel à mobilisation de la diaspora congolaise en France lors du déplacement en août dernier à Paris, du Premier Ministre congolais M. Anatole Collinet Makosso et sa délégation ministérielle. Le Président du FORIM, Mackendie Toupuissant durant cette audience a tenu à souligner les enjeux d’une collaboration entre le FORIM et le gouvernement congolais. L’organisation d’une visite terrain en République du Congo présente une opportunité pour initier et alimenter une dynamique de dialogue et de collaboration entre la diaspora congolaise et les représentants de l’état congolais. Cette mission terrain relève d’une réelle volonté de :

- Faire connaissance avec les porteurs de projets sur le terrain et les bénéficiaires

- Recueillir les appréciations, enseignements tirés, ressentis ou vécus d’expérience des projets et les attentes des parties prenantes

- Co-construire des solutions ou réponses aux attentes et besoins exprimés par les populations et partenaires rencontrés

- Informer les autorités et amorcer une collaboration bénéfique à toutes les parties (CAPCOS, FORIM, autorités locales et populations cibles)

[1] https://www.adiac-congo.com/content/cooperation-loim-renforce-les-capacites-du-gouvernement-congolais-dans-les-strategies-de

[1] https://diasporafordevelopment.eu/wp-content/uploads/2021/10/CF_Congo_FR-v.3.pdf

Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram