FORIM

Les ateliers nationaux des sociétés civiles africaines du programme Coopération Régionale des Politiques Migrations [CRPM]



Lancement des ateliers nationaux des sociétés civiles africaines membres du programme Coopération Régionale des Politiques Migratoires

Depuis juin 2020, le FORIM met en œuvre le programme Coopération Régionale des Politiques Migratoires en partenariat le GRDR et le collectif Loujna Tounkaranké.

Ce programme, soutenu par l’AFD et piloté par Expertise France, a pour objectif principal de renforcer le dialogue et l’échange de pratiques sur les politiques migratoires dans 7 pays du continent africain : Maroc, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Guinée, Cameroun. Plusieurs collectifs de diasporas, membres du FORIM (FTCR, AMF, M&D, ACGF, CSSSE, CAGF, OFAD, HCMF), sont mobilisés pour intégrer les comités de pilotage nationaux aux côtés des sociétés civiles locales.

En vue de fournir un état des lieux des activités portées par les organisations de la société civile de ces pays dans le domaine des migrations, des cartographies ont été réalisées à la suite d’une enquête menée auprès d’une centaine d’organisations. Les résultats de cette enquête seront compilés dans des synthèses nationales visant à proposer une photographie de la situation des acteurs de la solidarité agissant activement sur la thématique des migrations.

Dans cette perspective, des ateliers nationaux sont en cours d’organisation depuis le mois de septembre dans chacun des pays participant afin de restituer les principaux résultats de cette enquête et de définir les pistes d’actions prochainement prévues dans le cadre du programme CRPM.

Le premier atelier s’est tenu à Douala au Cameroun le 29 septembre et a réuni 25 participants issus de la société civile camerounaise œuvrant au quotidien pour la reconnaissance des migrations comme thématique à part entière à prendre en considération par les pouvoirs publics dans la définition de leurs stratégies nationales. Les institutions nationales étaient également représentées via la présence du responsable d’antenne du ministère de l’extérieur ainsi que les organisations internationales via la participation de l’OIM.

Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram