Dans le cadre de son dispositif d’études et de capitalisation, le FORIM avec l’accompagnement du réseau F3E a lancé une étude sur la Capitalisation d’expériences et de pratiques des Opérateurs d’appui (OPAP) du PRA/OSIM. 

Depuis 2010, les Opérateurs d’Appui interviennent dans le dispositif PRA/OSIM afin d’accompagner et appuyer les porteurs de projets souhaitant candidater à l’appel à projets. Ces opérateurs sont  membres du FORIM ayant candidatés à la fonction et sélectionnés par le Comité d’Examen Paritaire. Les associations candidates à l’appel à projets PRA/OSIM doivent obligatoirement être accompagnées par un OPAP de leur choix, qui appose son visa, en amont du dépôt, au dossier de candidature.   

Les missions des Opérateurs d’Appui [OPAP] jouent un rôle clé dans la déclinaison des principes et objectifs du PRA/OSIM en transversalité avec ceux du FORIM, puisqu’ils permettent la démultiplication des accompagnements collectifs et personnalisés, des formations et autres activités auprès des OSIM sur tout le territoire français contribuant ainsi à la montée en compétences des associations et les porteurs de projets 

A travers des commissions permanentes organisées chaque année, les OPAP participent à la réflexion autour des pratiques et des évolutions du dispositif tout en bénéficiant d’un renforcement de capacités et montée en compétences spécifiques à leur rôle (au cycle de projet (réalisation jusqu’au compte rendu), à l’accompagnement des associations et sur la prise en compte des thématiques transversales comme le genre, la jeunesse et l’environnement). 

La fonction des OPAP dans le dispositif n’est plus à prouver et reste tout à fait pertinente vu la spécificité de l’appel à projets PRA/OSIM. L’expérience acquise par les OPAP – étant eux-mêmes des contributeurs actifs dans la vie associative en France et dans les pays d’origine –  a déjà contribué à l’amélioration croissante de la qualité des projets mis en œuvre, au renforcement de compétences des OSIM et des OPAP eux-mêmes. Après 18 ans d’activité, leur rôle a fait ses preuves, a obtenu des résultats et constitue une source de savoirs et pratiques multiples.  

C’est pour cette raison que le FORIM lance une étude de capitalisation sur les pratiques d’accompagnement des OPAP. L’objectif ? Valoriser encore plus le rôle des OPAP et consolider leur positionnement comme une instance de référence dans le secteur de la solidarité internationale « ici » et « là-bas ». Ainsi, cette étude vise à repérer les pratiques innovantes des OPAP et consolider un référentiel harmonisé et signé « FORIM » d’accompagnement dans le cadre du PRA/OSIM.   

Cette étude sera menée par une équipe de consultance experte en processus de capitalisation avec Marianne POISSON (cheffe de mission), Robin NAEL, Marina LAABI et Veronica SUMALAYA. Des ateliers collectifs en ligne et