FORIM

41ème journée mondiale du Tourisme en Côte d'Ivoire

Journée Mondiale du Tourisme : un nouveau départ du secteur dans les pays d’origine :

Le 27 Septembre marque la 41ème la journée Mondiale du Tourisme, un secteur ayant particulièrement souffert pendant la crise sanitaire et qui reste un facteur de développement économique majeur pour les pays en voie de développement. Cette journée présente l’occasion de faire mieux connaître, mondialement, la valeur du tourisme sur les plans social, culturel, politique et économique ainsi que la contribution du secteur à la réalisation des objectifs de développement durable. Cette nouvelle édition depuis la pandémie Covid-19 a fait le point sur l’impact de la crise sanitaire sur le secteur du tourisme qui a précédé des mois de fermetures de frontières, engendrant une perte de 4000 milliards de dollars, selon l’ONU. 

Le PRA/OSIM - dispositif d’appui et de co-financement de projets de développement local du FORIM – permet chaque année de faciliter la faisabilité des projets portés par la diaspora en France dans leur pays d’origine, notamment celui du tourisme durable. Entre 2009 et 2020, 7 projets portant sur le secteur ont été financés avec un total de 99 900 € accordés en s’appuyant sur des activités équitables et respecteuses de l’environnement.  

Célébration de la 41ème Journée Mondiale du Tourisme à Abidjan - Côte d’Ivoire : 

C’est à Abidjan en Côte d’Ivoire qu’a débuté, ce lundi 27 septembre 2021, la célébration officielle de la Journée mondiale du tourisme (JMT) dont le thème retenu par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) est « Le tourisme pour une croissance inclusive ».

L’occasion pour cette nouvelle édition depuis la pandémie Covid-19 de faire le point sur l’impact de la crise sanitaire sur le secteur du tourisme qui a précédé des mois de fermetures de frontières, engendrant une perte de 4000 milliards de dollars, selon l’ONU.

D’après Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des Loisirs de Côte d'Ivoire, les activités du tourisme ont enregistré une forte chute avec une proportion comprise entre 50 et 70% relativement à chaque État. Grâce à la solidité de l’organisation mondiale du tourisme (OMT) et les plans de résilience des pays, « le tourisme repart de nouveau avec des perspectives prometteuses pour une croissance plus inclusive au profit de tous ».

Selon le rapport de l’Organisation mondiale du tourisme, il existe une proportion beaucoup plus élevée de femmes «indépendantes» dans l’industrie du tourisme par rapport aux autres secteurs d’Afrique.

Dans plusieurs pays africains, Il est courant que les femmes travaillent sans rémunération dans des entreprises de tourisme à domicile en tant que "travailleuses familiales contributives". C’est pourquoi l’association Train & Travel with Women in Africa, lauréate PRA/OSIM 2019, a tenu à former plus de 100 jeunes femmes de 18 à 25 ans au métier de guide accompagnatrice dans la commune d’Attécoubé en Côte d’Ivoire. 

Le projet représente une réelle opportunité de non seulement contribuer à l’inclusion sur le marché du travail des jeunes femmes souvent sans qualification, mais aussi de valoriser et favoriser le tourisme local. De plus, le projet s’inscrit dans les objectifs de la stratégie sectorielle « Sublime Côte d’Ivoire » ayant comme ambition de positionner la Côte d’Ivoire comme la 5ème destination touristique africaine. 

Grâce au projet, les guides formées proposent différents circuits et activités culturelles : des tours au Bini Lagune, à la forêt de Banco, des randonnées à  Bio Tiassalé, la découverte des artisans locaux ou encore un atelier pour apprendre à cuisiner la sauce arachide... De quoi bien valoriser les richesses culturelles de la commune des plateaux auprès des touristes locaux et internationaux avides et curieux de découvrir des expériences immersives et 100% ivoiriennes. 

Pour rappel, le FORIM via son dispositif PRA/OSIM a financé 23 projets en Côte d’Ivoire entre 2003 et 2020 portés par la diaspora ivoirienne en France et a pu apprécier leurs activités sur place lors de sa dernière mission terrain en Novembre 2019. Force est de constater qu’une forte mobilisation de la diaspora ivoirienne, des autorités locales, des acteurs locaux et des pouvoirs publics ont été un facteur important à la réussite de plusieurs projets de développement local ivoiriens, favorisant la croissance économique, la sécurité alimentaire, l’emploi et le tourisme local. 

Suivez l'association Train & Travel with Women for Africa : https://www.trainandtravel.org/en/

Quelques images



Vous aussi,
vous souhaitez établir un projet de solidarité internationale dans votre pays d'origine ?

Découvrez le dispositif PRA/OSIM 

Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram