FORIM

Les ateliers du programme Coopération Régionale des Politiques Migratoires continuent dans 3 autres pays du continent Africain

Depuis le lancement du programme Coopération Régionale des Politiques Migratoires, le FORIM et ses partenaires accompagnent les points focaux à organiser des ateliers de restitution afin de partager les résultats principaux de différentes cartographies réalisées.
Ces documents proposent un mapping des activités portées par les organisations de la société civile dans le domaine de la protection des droits des migrant.e.s dans 7 pays du continent africain.

Après une 1ère restitution à Douala au Cameroun le 29 septembre, trois autres ateliers ont eu lieu à Bamako au Mali le 4 octobre, à Tunis en Tunisie le 5 octobre et à Dakar au Sénégal le 27 Octobre. Ces temps d’échange ont permis de faire un état des lieux du profil des organisations interrogées, du dialogue avec les autorités et des besoins de la société civile, chaque pays ayant des problématiques différentes vis-à-vis des attentes en vers les pouvoirs publics.

Au Mali, la présence du point focal institutionnel du programme CRPM durant l’atelier a permis d’améliorer la visibilité des activités de la société civile malienne auprès du Ministère des Maliens établis à l’extérieur et de l’intégration africaine, et ainsi, de renforcer le dialogue entre pouvoirs publics et organisations de la société civile. Ce moment d’échange a finalement été l’occasion pour les acteurs de la société civile de se réunir et de réaffirmer la nécessité de continuer à œuvrer en synergie pour des politiques migratoires plus attentives aux droits humains, dans un contexte politique national difficile marqué par le gel des relations diplomatiques entre la France et le Mali.

En Tunisie, une meilleure concertation avec les autorités tunisiennes, à la fois locales et nationales, semble nécessaire pour renforcer les activités de plaidoyer encore difficiles d’atteinte pour certaines organisations de la société civile participante. Ces recommandations vont inspirer le programme des prochaines réunions du comité national en Tunisie, notamment les parcours de formation du CRPM visant à renforcer les capacités des organisations de la société civile, sur la base des besoins identifiés et exprimés par les participant.s.es.

Au Sénégal, sous l’impulsion de l’organisation REMIDEV -  point focal du programme dans ce pays - et avec la participation du FORIM, des organisations de la société civile sénégalaises engagées se sont réunis pour débattre des résultats de la cartographie et identifier les besoins de renforcement des acteurs en présence.  

Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram