FORIM

L'OSIM du mois - l'Association Metishima

Offrir une école aux enfants de familles rapatriées de guerre

Venir en aide aux personnes en situation de précarité sociale, sanitaire, éducative, économique, cultuelle et trouver des solutions pour les accompagner et améliorer leurs conditions de vie, telle est la force de frappe de l'association Metishima en France ou en Côte d'Ivoire.

Durant la guerre en Côte d’Ivoire, des populations entières se sont réfugiées dans les pays limitrophes (Liberia, Guinée,…). Les organisations CARITAS Côte d’Ivoire et l’UNHCR ont mis en place une action « appui au retour volontaires des réfugiés ivoiriens en Côte d’Ivoire », dans la Région du Cavally après la crise post-électorale de 2010.

Depuis la fin de cette guerre, le gouvernement ivoirien, la population ivoirienne ainsi que certaines organisations humanitaires oeuvrent pour permettre aux personnes rapatriées, déplacées et vulnérables de retrouver progressivement des conditions de vie convenables.

 

Au cours de plusieurs voyages dans la région du Cavally, plus particulièrement à Guiglo, les membres de l’association ont rencontré les enseignants, les deux directeurs du groupe scolaire Nicla (école primaire et maternelle), les représentants de l’État, les autorités coutumières ainsi que les parents d’élèves et ont constaté un manque d'infrastructure adéquat pour accueillir les enfants et pouvoir assurer une éducation dans des conditions optimales.

C'est ainsi que l'association via son projet "offrez-leur une école" a mis en place la construction d'une école avec une nouvelle infrastructure et de nouveaux mobiliers. Grâce au projet, 90 enfants en moyenne sont scolarisés (dont 60% de filles.

Témoignage en image :

Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram