FORIM

OSIM du mois : l'Association Santé pour tous en Guinée


L’accès à la santé est un enjeu majeur pour la population guinéenne. Les barrières financières que rencontrent les populations dans l’accès aux soins sont nombreuses. Malgré le faible niveau de protection sociale (3% de la population couverte), des initiatives locales en partenariat avec la diaspora en France se sont développées.

Parmi elles, celle de Santé pour tous, une association basée en France dans le Val de Marne (94) et en Guinée menant des actions de prévention et d’assistance sanitaire et sociale tenant compte de l’absence des structures sanitaires et du manque de prise en charge des maladies.

Co-financé par le PRA/OSIM en 2018 pour son projet : "Construction de forage en zone rurale de Guinée" dans le village Farrassabagben, les objectifs principaux de l'activité s'orientaient essentiellement sur fournir une alimentation motorisée en eau à partir d’un puits fonctionnant à l’aide de l’énergie solaire afin de doter les structures sanitaires d’eau potable pour un meilleur fonctionnement d'une part et d'offrir un environnement sanitaire plus sûr pour une meilleure prise en charge des patients d'autre part.

Le projet de 26 000 € a notamment permis l'amélioration des conditions de consultation et d’hospitalisation pour les personnes bénéficiant des prestations du centre médical, la réduction de la charge de travail des femmes dû à la recherche d’eau potable, et surtout renforcer les liens de coopération avec l'association partenaire et la population locale très impliqués pendant ses différentes étapes.

L'association et son partenaire local ont vite réalisé l'une des majeures problématiques des habitants du village et son centre de santé, constatant que ceux ayant les moyens se déplaçaient à la capitale ou au Mali pour se faire soigner,  les autres au centre de santé sur place avec un grand désavantage à cause du manque d’eau et d’électricité.

Grâce au projet de l'association,  le centre offre aujourd'hui de bonnes conditions de prise en charge comprenant échographie, radiographie, un laboratoire fonctionnant 24h/24H permettant une bonne conservation des réactifs, des produits et médicaments devant rester au frais pour le district de Farassabagben et ses 4950 habitants.


Articles similaires

Avec le soutien principal de
L'Agence Française de Développement
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram