Dans un contexte marqué par une série de propositions politiques toujours plus discriminantes à l’encontre des personnes migrantes, la parole de ces dernières nécessaire. La réalité des migrations en France est bien plus apaisée que ce que les candidats populistes, relayés par des médias de grande audience, voudraient imposer. Le FORIM revendique la contribution positive des migrations aux sociétés d’accueil et d’origine, dans une logique de solidarité entre territoires. Le recul en matière de droits des migrants doit cesser, et laisser la place à une politique migratoire respectueuse des droits humains et capitalisant sur les opportunités qu’offrent les mobilités humaines.

C’est pourquoi le FORIM lance officiellement son document de positionnement intitulé « Elections 2022 : les diasporas donnent de la voix » à l’approche des élections présidentielles. A travers trois constats, une vision partagée, et huit mesures concrètes, les diasporas réunies au sein du FORIM présentent leur analyse des enjeux migratoires en France et interpellent les partis et candidat.e.s, afin de refonder la manière dont la société française perçoit les migrations.

Pour lire l’intégralité des constats et recommandations du FORIM :  Policy Brief 2022